Agenda
 ↑  

Ivan Pavlov (1849-1936) s'est livré à tout une série de tests, dont le plus célèbre est le suivant  :

Pavlov avait constaté qu'un chien salivait aussitôt qu'on lui présentait un morceau de viande.  Par ailleurs, il avait constaté qu'un chien perdait tout intérêt pour un bruit de sonnette, s'il entendait ce même bruit fréquemment.

Il eu alors l'idée de faire tinter la sonnette (bruit neutre, ne provoquant aucune réaction) juste avant de présenter le morceau de viande.

Au bout de quelques jours, il constata que le chien salivait au seul bruit de la sonnette.  Il avait associé bruit de sonnette et délivrance de nourriture.

 

Pavlov appela ce processus : conditionnement répondant.

 

Dans le conditionnement répondant (ou pavlovien ou classique) un stimulus  est censé provoquer une réaction réflexe. Parfois, un événement neutre de l'environnement, peut être associé au stimulus qui provoque le réflexe. Au bout d'un certain temps, il arrive donc que seul l'événement neutre suffise à provoquer la réponse réflexe. Dans ce type de conditionnement, tout réponse réflexe est commandée par les événements (stimili) environnementaux qui la précèdent. 

Le sujet réagit à la suite de ....

Exemples : le chien s'assoit à la vue du biscuit.  Le chien aboie au son du carrilon de la porte.

 

 

STIMULUS

NON CONDITIONNE :

La nourriture

----->
 

REPONSE REFLEXE :

La salivation

STIMULUS

CONDITIONNE :

Le son de la cloche

----->

 

 

 




 
Il n'y a plus rien en-dessous.    Il vaut mieux remonter !