SAMEDI 21/07/18 :

TOUS LES COURS SONT SUPPRIMES

 
Agenda
 ↑  

DANSER AVEC SON CHIEN

Voilà une drôle d’idée, diront certains !

Une nouvelle discipline d’obéissance canine qui pourrait même devenir une passion pour d’autres !

Cela s’appelle Le Dog Dancing en Belgique (Dog Dance pour la St Hubert – discipline reconnue et reprise sous la section 5) ou Oberythmée (obéissance rythmée) en France. Elle nous vient des Etats-Unis, Canada et Grande Bretagne où cette activité est pratiquée déjà depuis plusieurs années (sous les noms de Canine Freestyle et Heelwork to music).

 

 dogdance01.gif

 

Qu’est-ce que c’est 

C'est une extension de l'obéissance classique, avec une pointe de piment: la joie de vivre, la joie de former un ensemble maître-chien, avec la musique qui contribue à cette ambiance joyeuse. En effet, c’est la musique qui donne des ailes. Mettez n’importe quel morceau des années 60 et vous verrez que votre marche au pied prend une autre allure. Et votre chien ? Vous serez surpris de voir qu’il répond allègrement à votre entrain.

Jeu, danse, chorégraphie ou éducation canine, le dog dancing est un peu tout à la fois. Au premier niveau, il s’agit d’éduquer son chien en musique (peu importe laquelle, pourvu que ça swingue : marche au pied, saut en hauteur, salut, slalom, roulade, toutes les figures sont autorisées pour autant qu’elles conviennent à la morphologie et aux aptitudes du chien (et du maître !)

Chaque maître choisit et adapte les figures qu’il réalise à sa grandeur et à celle de son chien !

A un stade plus expérimenté, le dog dancing passe du jeu au vrai spectacle avec costumes, décor et mise en scène. Avec un peu d’expérience et un chien coopératif, les maîtres les plus inventifs peuvent imaginer de véritables chorégraphies avec leur compagnon !

Des concours réglementés sont d’ailleurs organisés avec différents niveaux d’expertise (en Belgique, cela n’existe qu’actuellement en Flandres)

 

Comment ça marche

Cette discipline repose avant tout sur des méthodes de " dressage ", dites positives (douces) sans aucune punition, où il suffit d’observer les aptitudes naturelles du chien pour les encourager par des récompenses (jouets, friandises, caresses…) – L’usage du clicker peut vraiment être très utile et même recommandé car plus neutre.

Si le chien ne veut pas réaliser l’exercice, le fait de ne pas recevoir "le click " et la récompense le fait réfléchir de façon à ce qu’il corrige lui-même la bonne réalisation de l’exercice.

Sachez qu’en prime, cette activité canalise l’énergie du chien et renforce la complicité avec le maître.

 

Pour qui

Grand costaud ou petit cabot au poil hirsute, le dog dancing convient à toutes les races (en concours 12 mois minimum) et à tous les maîtres en principe (jeunes ou moins jeunes !) pourvu qu’ils soient armés de PATIENCE et d’un peu de savoir faire !

Le chien idéal pour cette discipline, comme dans beaucoup d’autres, est le Border Collie, mais chaque race a son charme et a sa spécialité. (A ne pas confondre idéal avec meilleur !)

 

Où pratiquer

Le Dog Dancing a déjà beaucoup de succès dans les Flandres où plusieurs clubs le pratiquent déjà ainsi qu’un club sur Bruxelles.

En Wallonie, nos amis liégeois (Club Canin Sportif Liégeois de Sclessin) sont les précurseurs depuis 1 an (j’en profite pour les remercier de l’aide qu’ils m’ ont apportée durant quelques leçons).Et depuis le 4 juin, j’ai créé une section dans notre club où je vous invite à rejoindre le petit groupe existant chaque lundi à 18h30

Prière de vous munir d’un chien (bien luné !) – de nourriture appétissante ! et/ou son jouet préféré – une laisse courte et légère – et surtout votre bonne humeur. (NB : et aussi à ne pas oublier ! de la musique entraînante)

(fermé en juillet avec une reprise des cours le 6 août)

 

Bernadette

 

A SUIVRE …

(la maîtresse de TOSCA – riesenschnauzer noire)




 
Il n'y a plus rien en-dessous.    Il vaut mieux remonter !